Première sortie running

Pourquoi et surtout comment je me suis mise à la course à pied ? Au cas où vous doutiez de vos capacités, je voudrais vous donner un aperçu des miennes.

Avant, j’en faisais de la course à pied. Parfois, quand je rentrais chez mes parents le week-end, ou plutôt tout les deux week-end. Champs, bois, la nature. Parfait. Je prenais ma chienne avec moi et c’était parti. Pas d’équipement, ou de chrono, c’était juste un moment pour décompresser. Autant dire que c’était toujours ça de pris dans ma belle vie sédentaire de la semaine. Mais avec du recul, je ne pense pas que mes sorties duraient si longtemps que ça. Enfin.

Arrivée à Poitiers, j’y ai cru pourtant. Depuis plus de 6 mois, je n’avais fait aucun sport régulièrement : Les cours de Master 2, une blessure au mois d’août 2014 n’aidaient pas.

En plus de ça, Florian préparait le Marathon de Paris 2014. Autant dire qu’il fallait que je m’y mette. J’avais tout pour faire, un entraîneur de choc en version à la demande et du temps. Pour la motivation, on va dire qu’elle était là, quelque part.

Et je me suis lancée.

Première sortie : 13 février 2014.

IMG_4062

J’étais prête. Chaussures lacées, application spéciale-running-offerte-par-mon-super-chéri en marche, un beau temps, et c’est parti dans l’inconnu! Inconnu oui, oui, n’habitant dans le coin que depuis une semaine, je ne savais pas trop où aller. Alors, j’ai pris tout droit jusqu’à en avoir marre et rentrer chez moi.

Et là c’est le drame!

Ce sera la découverte de ma nullité mes capacités sportive, encore inconnue(s) au bataillon, et de mon incapacité à courir 200m sans vomir un poumon. Voilà. Au moins, je me suis dit que je ne pouvais que progresser…

Cela a duré : 25′ 19″ pour 3,98 km. Et en arrivant : j’étais en train de mourir, vraiment. Mes poumons m’en voulaient beaucoup et mes jambes encore plus. Je ne me souvenais plus que c’était si dur le sport. Mais pourquoi j’avais fait ça, fallait être un peu maso quand même?! Vraiment, j’en pouvais plus!

On ne va pas se mentir, c’était dur (et pas que physiquement) de voir que je n’avais plus aucune condition, moi qui jusqu’au lycée courrais et sautais comme un cabri sur demande. J’étais de celle qui transpirait pendant les cours de sport (Si, si!). Je m’étais empâtée! (Ha!) Une mamie dans un corps de jeune fille de 23 ans. HORREUR. C’était un choc, je NE POUVAIS PAS rester comme ça.

Mais c’était fait, ma première sortie running, toute seule, avec mes belles baskets.

Et vous, votre première sortie en course à pied, c’était comment ?

Publicités

4 réflexions sur “Première sortie running

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s