Test – Le saut à l’élastique… en DUO!

Salut!

Des fous. Il semblerait que ca soit le cas après ce que nous avons fait.

Saut élastique

Au début de notre histoire, nous voulions faire un truc fou : un saut à l’élastique. C’était notre cadeau mutuel de Saint Valentin… 2014. Et, vu que nous faisons rarement des choses l’un sans l’autre, nous voulions le faire en duo! Malheureusement, manque de temps, d’opportunité et aussi d’argent, nous n’avons pas pu réaliser notre folie avant. Comme on dit, mieux vaut tard que jamais… hum hum.

Pour partager ça avec vous, nous avons pris notre GoPro et on a tout filmé ;).

Réaction

Morgane
Jusqu’au moment de sauter, et même pendant qu’on m’équipait, j’étais assez sereine. Gestion du stress ou pas de stress du tout, difficile à dire. Ca allait vraiment bien, la preuve j’ai même mangé avant, je n’avais pas l’estomac noué.

Sur la passerelle, juste avant de sauter, on a l’impression que rien ne nous retiens. Je ne me suis pas vraiment sentie en sécurité à ce moment là. On ne sens pas les attaches aux chevilles. On ne sens pas non plus le harnais un peu lâche.

J’aurai eu besoin peut être de quelques secondes supplémentaires pour calmer la petite panique qui m’a envahit. Juste histoire de se dire « On se calme, tu ne vas pas t’écraser, tout vas bien!« . Mais, on ne va pas se mentir, il y a du monde qui attend, et il faut que ça tourne. Ca me laisse un goût amer, j’ai l’impression de ne pas avoir profité à fond, et d’avoir un peu subit finalement.

Une fois qu’on a sauté, c’est un peu flou. Le temps est suspendu. Mon cri, dans la vidéo, me fait froid dans le dos! Ensuite, énorme fou rire! C’est l’effet que l’adrénaline a sur moi. Ca me fait la même chose dans les manèges à sensations. Bon, c’est marrant :). On ne ressent pas les rebonds qui suivent, ou en tout cas, pas autant que je ne l’aurai cru. Je m’attendais à des gros chocs… qui ne sont jamais venu.

C’était fou! Mais finalement, pas tant que ça. Nous nous attendions à plus de sensation après avoir sauté.

Pour finir, j’aimerai le refaire ailleurs, maintenant qu’on sait ce que c’est, pour profiter encore plus du départ et cette fois faire un joli saut. Parce que bon, on est d’accord, c’est bien le pire saut de tout les temps?

Vous voulez vous aussi le faire ?

Où ?
Nous avons sauté avec le club ELASTIQUE-RECORD depuis le Viaduc de Saint Georges le Gaultier (72 130) entre Alençon et le Mans (dans la Sarthe).
C’est à environ 2h30 de Paris.

A savoir
Aucun certificat médical n’est obligatoire pour sauter.
Les GoPro (ou autres caméras du genre) ne sont généralement pas acceptées. On a eu la chance de pouvoir être filmé avec la notre, mais ce n’est pas toujours le cas. Pour la caméra embarquée, généralement, c’est impossible.
Pas de limite de poids. Dans notre cas, renseignez vous en cas de doutes.
Un saut en solo coûte 60 euros et en duo, le double, 120 euros. Prix variables selon les lieux de sauts et les clubs.
Le supplément vidéo était de 25 euros.
Généralement, seul l’espèce et les chèques sont acceptés. C’est bête, mais on y pense pas toujours.

Vous laisserez vous tenter ? 😉

Vous aimez notre blog? Suivez-nous sur notre page Facebook Double Plume, Instagram Instagram et sur Twitter pour ne rien manquer 🙂

Publicités

4 réflexions sur “Test – Le saut à l’élastique… en DUO!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s