Sport, cuisine & COP21

La COP21 s’est achevée hier. Vous ne pouvez pas être passé à coté de cet événement. Tout le monde en parlait! Cela a d’ailleurs bousculé les Parisiens et leurs habitudes pendant quelques jours.

Cette conférence pour le climat avait ouvert sa 21ème édition à Paris. Une année pour parvenir à un nouvel accord universel sur le climat, applicable à tous. Ils n’étaient pas moins de 195 pays à devoir se mettre d’accord sur les changements à opérer pour avancer sur le texte qui sera voté à Paris dans la foulée.

Mais, pourquoi attendre de tels rassemblements? Pourquoi attendre que les dirigeants du monde entier prennent des décisions drastiques?

Nous aimons le sport et par définition la nature. Il est essentiel pour nous de prendre soin de notre environnement. Il est notre paysage, c’est là qu’on prend du plaisir et qu’on s’entraine. Nous voulons pouvoir rêver encore longtemps devant nos paysages.

Nous avons mis en place des gestes simples pour être plus respectueux de notre environnement aussi bien pendant l’entraînement qu’en cuisine. Voici nos idées et astuces pour réduire notre propre pollution et impact au quotidien sur notre environnement :

A la maison :

1 – Nous recyclons. Pourquoi n’utiliser les produits qu’une seule et unique fois ? C’est important pour nous de recycler et de réfléchir à la meilleure manière de le faire. Vos poubelles n’en sont que moins remplies et vos objets retrouverons une seconde vie. Mais attention, suivant votre ville, les consignes de tri sont différentes. Si vous tirez mal, votre poubelle ne sera pas recyclée et vos efforts n’auront servi à rien. En cas de doute, jetez vos déchets dans la poubelle classique :).

2 – Le composteur. Evidemment, sans terrain ou espace dédié c’est difficile. Nous aimerions pouvoir le faire le jour où nous le pourrons. Certaine ville propose le ramassage des déchets verts ou mettent à disposition des composteurs communs.

3 – On bloque nos spams. Et oui, vous n’en avez pas conscience mais vos mails génèrent une pollution et pas seulement dans votre boites.

4 – Le chauffage. Pas besoin d’une ambiance caraïbe en plein mois de décembre. Une température trop élevée dans une chambre dégrade votre sommeil par exemple. Ayez la main plus légère et optez pour un programmateur ou un thermostat  (si ce n’est pas centralisé) pour n’utiliser le chauffage que lorsque c’est nécessaire. Votre porte monnaie vous dira merci en plus de la planète.

Dans la cuisine :

5 – On achète moins. Nous faisons très attention aux courses que nous faisons à la maison. L’objectif chaque semaine est : zéro gâchi. Pour cela, on s’organise et on réfléchi. Chaque produit mis à la poubelle c’est, en plus d’être du gâchis, une perte d’argent et de temps pour tout le monde. Il est facile d’éviter ça.

6 – On achète local. Dans notre démarche de ne pas jeter nous voulons aussi mieux consommer. Dans la mesure du possible, on se rend donc à la ferme du coin ou au marché et on consomme local. Les produits sont un peu plus chers (quoi que, pas toujours!) mais la qualité n’a rien à voir. Vivre Healthy, ca passe aussi par là.

Le sport :

Sans titre

7 – Les papiers et tubes dans la poche. Avez-vous déjà vu après une course ce carnage? Des déchets parttooouutttt. Peu de coureurs prennent la peine de jeter leur déchets dans une poubelle sur leur chemin. On a des fois du mal à comprendre. Pendant l’entrainement c’est pareil, nous ne jetons rien par terre. La forêt ou la rue n’est pas une poubelle.

8 – Les amis les escaliers. On aime le sport, il est donc évident que vous pouvez prendre les escalier et pas l’ascenseur. Et puis, même si vous avez un petit niveau : c’est toujours ça de gagné! C’est pas grand chose, mais vous aurez économisé de l’électricité.

9 – Bouger en vélo. On vous l’accorde, au mois de décembre ce n’est pas facile. Au beau jour, on fait un effort et on prend le vélo plus souvent.

10 – Les récompenses locales. Plusieurs coureurs nous ont raconté avoir reçu en fin de course des paniers de fruits et légumes. Ca change du tee-shirt trop grand et on découvre les producteurs locaux. On signe directement, et vous?

11 – On recycle même les baskets. Si vous courrez beaucoup, vous changez forcément régulièrement de baskets. Logique. Mais bon, vous avez déjà une paire sale pour le jardinage, une autre pour aller dans les bois, etc. A défaut d’être fétichiste : faites dons de vos basket à l’association AfricaRun. Leur projet est de collecter, acheminer puis distribuer des chaussures de running neuves ou d’occasion aux populations des pays d’Afrique. Fini les basket à la poubelle

12 – Le covoiturage. Nous bougeons beaucoup que cela soit pour des courses ou pour voir nos familles. Dès que possible, nous prenons le train ou alors nous faisons du covoiturage. Tout le monde y gagne!

Voilà donc un aperçu de nos habitudes pour limiter notre impact au quotidien. Bien-sûr, nous pourrions faire mieux. C’est évident. Nous faisons des efforts chaque jours.

Et vous, quelles sont vos habitudes pour préserver votre environnement?

réseau sociaux - Facebook - 1  réseau sociaux - Insta - 1  réseau sociaux - Twitter - 1Signature - 2

Publicités

3 réflexions sur “Sport, cuisine & COP21

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s