Test – Les Baskets Kalenji Kiprun LD

Beaucoup de coureurs débutants posent cette question : Quelle est mon « type » de foulée ? Quelles sont les baskets pouvant me convenir ?

Ce sont des questions importantes quand il s’agit de choisir correctement sa paire de baskets. Choisir une paire de basket inadaptée peut entrainer des blessures, des douleurs qui peuvent, à la longue, être très sérieuses. Après tout, vos baskets sont votre lien avec la route. On ne néglige pas les pneus de sa voiture, il faut donc faire de même avec ces baskets.

DP - KipRun LD (Baskets) - 13

kiprun_ld_bleues
Représentation des différentes parties de la basket Kalenji KipRun LD
Chaussure vue de dessus / Semelle / K-Only / K-RING – Anneau EVA et Mousse amortissante/Vue de dessous (©KalenjiPress)

Kalenji s’est penché sur ce problème et a donné naissance à la technologie K-ONLY.

La foulée – La Technologie K-ONLY

Plus de trois ans de recherches et de développements de la part de Kalenji aux côtés du laboratoire Luxembourg Institute of Health et de Decathlon SportLabs ont permis d’aboutir à un nouveau concept : la Technologie K-Only.

Le principe est simple :
Développer une technologie permettant à tout les coureurs d’utiliser une même paire de baskets peut importe sa foulée, réduisant ainsi les risques de blessures.

K pour Kalenji et Only pour LA solution adaptée à tout les coureurs

Comment ?
Les ingénieurs de la marque Kalenji ont conçu une pièce en Pebax® (un type de polymère innovant) intégrée à la semelle au niveau du médio-pied (la partie orange sur les photos). Ainsi, grâce à cet élément, quelque soit votre foulée : le pied reste dans l’axe.

Pour couronner le tout, Kalenji a associé ce concept à une nouvelle mousse à la fois résistante et amortissante, le K-RING.

La gamme a été également réduite à deux modèles : La KipRun SD pour Short Distance et la KipRun LD pour Long Distance (avec l’accent, s’il vous plait). On se concentre sur la qualité du produit et non la quantité.

 

L’amorti – La Technologie K-RING

Le K-Ring (K pour Kalenji, Ring pour Anneau) est le concept d’amorti mis au point par Kalenji en 2014, utilisé dans notre paire de KipRun LD. Il est déjà utilisé dans d’autres modèles de Kalenji.


Inséré dans la semelle des baskets, le K-Ring est constitué d’une mousse de forme circulaire dont la densité et la forme permet une bonne absorption des chocs.

Comment ne pas être emballé ? J’avais très envie de tester tout ça et de me faire ma propre opinion.

Le Test

double plume puce - 3A propos

L’ensemble de ce test a été effectué avec une paire de Kalenji KipRun LD. J’ai testé ces baskets durant ma préparation au Semi-Marathon de Troyes (entrainement fractionné, long, jogging et fartlek), c’est à dire un mois environs.

DP - KipRun LD (Baskets) - 15

Semi-Marathon de Troyes 2016

En direct du Semi-Marathon de Troyes.

double plume puce - 3Mes attentes

Je voulais trouver une paire de baskets qui puissent être polyvalentes sans me coûter un bras. Pourquoi pas me tourner vers la marque Kalenji? Je suis plutôt satisfaite d’autres articles de cette marques (comme ici ;)). Alors, pourquoi pas les baskets ? La nouvelle technologie K-Only m’interpellait beaucoup.

Grâce à Kalenji Running, j’ai pu essayer les Kalenji KipRun LD. (MERCI Stéphanie ;))

DP - KipRun LD (Baskets) - 04

double plume puce - 3Caractéristiques techniques

Runner type : Coureurs pesant entre 65 et 100 kg
Foulée : Universelle, Pronatrice, Supinatrice… Tout le monde! (vous avez compris ;))
Drop : 10 mm
Utilisation : environs 1000 km
Entrainement : Jogging ✓ / Sorties longues ✓/ Fractionné ✗ / Compétition ✗ / Fartlek ✗
Compétition : < 10 km ✓ / 10 km/ Semi-Marathon ✓ / Marathon ✓
Sol : Route ✓ / Chemin ✗ / Bois ✗

  • Design

Il y a deux couleurs du côté femme et deux côté Homme.

gammekiprun_0

Ca claque! Les couleurs sont sympas sans faire trop « fifille » (côté Femme) ni bas de gamme. On s’y retrouve totalement. Il n’y a pas non plus que du rose.

Côté Homme, on trouve un modèle jaune fluo pour les plus excentriques et bleu nuit pour les plus discrets.

(Honnêtement, j’aurai bien voulu les bleues nuit chez les Femmes… Quoi, je ne peux pas faire mon marché?)

Première impression : Elles sont légères et me paraissent rigides en comparaison à ma paire de Nike Pegasus 32. (280 g en 39 femme). Je suis relativement étonnée. Je me sens également « grande », le talon est important, assez pour que je le remarque. Alors que le Drop est le même! La première impression est plutôt bonne. Nous n’avons pas l’impression de chaussures bas de gamme. Ca parait solide. Les lacets sont eux aussi très épais.

double plume puce - 3En pratique

DP - KipRun LD (Baskets) - 01

>> Je dois porter des semelles orthopédiques dans mes baskets de running. Les KipRun LD sont « universelles ». C’est un point non négligeable pour moi. Les baskets sont un point très important dans ma pratique du sport, il est nécessaire de ne pas se blesser à cause d’une paire inadaptée.

Le confort.

Il est clair qu’un vrai travail a été fait sur ce point. Ce sont de véritable chaussons! Ce modèle est confortable et je me sens maintenu dès que je les enfile. Le renfort au niveau du tendon, à l’arrière du pied est agréable.

Les lacets.

Ce n’est pas possible. Ils sont de bonne qualité, voir de trop bonne qualité. J’ai du mal à serrer correctement les baskets. Ils sont trop rigides, trop gros, trop épais. J’ai d’ailleurs beaucoup de mal à les faire tenir tout au long de mes sorties, même avec un double noeud !
Ils ont voulu bien faire mais c’est trop et inadapté. J’hésite même à les changer.

L’amorti.

D’un point de vue personnel, l’amorti est suffisant. Je suis un petit gabarit et assez légère. Je suis loin de la tranche 65-100 km annoncé par la marque. C’est donc assez simple pour moi de trouver un amorti suffisant à une paire de baskets. Malgré tout, je trouve qu’elle « claques ». La semelle est dure et je sens quelques fois « les chocs » de mes pieds sur le sol, plus que je ne devrais.  Dans mon cas, c’est suffisant, pour des gabarits plus costauds, il faut être vigilant.

« Jusqu’au Marathon ». Pour un Marathon, ce n’est pas la paire que je privilégierai. Cela m’a été confirmé par mon podologue. Jusqu’au Semi-Marathon, par contre ça passe. Rien à signaler avec celui de Troyes.

La stabilité.

J’ai une faiblesse depuis toujours au niveau des chevilles. (Oui, je suis en mousse! ^^). J’ai eu de nombreuses entorses/foulures étant adolescente. Je suis également TRES maladroite. C’est un autre problème. Le maintien et la stabilité sont des critères plus importants pour moi que pour le communs des coureurs.

Pour le coup, je suis servie! Rien à signaler, que du bonheur. Je n’ai aucune douleur et le me sens vraiment stable. J’ai poussé le vice en les testants durant un entrainement de Fartlek (bien humide!). Bon, ça glisse. (Evidemment, les bois étaient boueux et gras). Mais à part ça, c’est pas mal pour des baskets qui ne sont pas prévues pour cet usage à la base!

Le dynamisme.

Le dynamisme va de paire avec la stabilité. On ne peut pas porter des charentaises et attendre la réactivité d’un guépard. IMPOSSIBLE. Ce sont donc des petits paquebots. Mais, jolis et légers les paquebots! Ce n’est pas une paire spécialement conçue pour les distances allant de 0 à 10km. Bien sûr, vous pouvez les mettre, vous ne risquez rien mais on trouvera surement plus adaptées. Pourquoi pas le modèle KipRun SD ?

DP - KipRun LD (Baskets) - 06
Le Drop.
Le différentiel de hauteur de semelle entre l’avant et l’arrière et de 10 mm. Rien de bien innovant. C’est classique. On est loin d’une foulée naturelle. Mais est-ce vraiment ce qui est recherché ? A chaque modèle sa fonction.

double plume puce - 3En résumé :

C’est une excellente surprise! Beaucoup d’entre vous étaient curieux d’avoir mon ressenti à propos de ce modèle. Mon impression est d’avoir en quelques sortes trouvé un modèle équivalent aux Nike Pegasus 32 que je possédais déjà. Voir même meilleur ? C’est à voir sur le long terme.

Pour des débutants/confirmés souhaitant investir dans un nouveau modèle un peu au dessus de ce qu’ils possèdent, c’est un bon compromis. Je n’hésiterai pas à les conseiller à des coureurs débutants, peu sûre de connaitre leur type de foulé, ayant un gabarit moyen.

Nous vous conseillons ce modèle.

Test - KipRun LD - 2016

Les + :

La foulée : C’est clairement LE point positif de cette paire de basket. Plus de risque de ce tromper sur ce point. C’est un risque de blessure en moins. Lorsqu’on débute, c’est un moyen de ne pas investir au hasard.

Le confort :
  De vrai chaussons. Je me suis vraiment sentie à l’aise dans ce modèle de baskets. J’ai pu les utiliser jusqu’au Semi-Marathon sans gène.

Le design : On trouve plusieurs coloris côté Homme et côté Femme. Et… il y a un modèle qui n’est pas rose (ENFIN!), enfin pas totalement ;). Elles paraissent robustes et de bonne qualité.

La stabilité : Un vrai point fort pour cette paire. Rien à dire à part que j’en suis plus que satisfaite même dans des conditions éloignées du bitume.

Les – :

L’amorti : Suite au conseil de notre podologue et à mon ressenti : l’amorti n’est pas suffisant pour des longues distances. Je les déconseillerai sur des distances supérieures au Semi-Marathon (contrairement à ce que nous conseille Kalenji).

Les lacets : Les lacets sont très épais et « rigides ». Ils sont solides, pas de problème mais… ils se défont très (très) souvent. Il faut vraiment serrer ou alors faire un double noeud pour être tranquille et c’est même pas sûr.


Informations :

Prix, et revendeurs
79,99 euros chez Décathlon

Site officiel :
Le concept K-Only  (ICI)
La technologie K-RING (ICI)


Voila, vous savez tout! Et maintenant, bonne course 😉

Et vous, avez-vous déjà testé ce modèle? Est-ce qu’il vous tenterait?

 

DP - Divers (printemps) - 49

>>>> Psssss… Retrouvez l’ensemble de nos tests sportifs par ICI

 

réseau sociaux - Facebook - 1  réseau sociaux - Insta - 1  réseau sociaux - Twitter - 1Signature - 2

Publicités

4 réflexions sur “Test – Les Baskets Kalenji Kiprun LD

  1. J’utilise les LD avec 300 km au compteur et effectivement rapport qualité prix elles sont imbattables et n’ont pas à rougir devant certain modèles  » haut de gamme » comme les ASICS gel nimbus avec lesquelles j’ai couru 2 année de suite pour les abandonner à cause d’un problème de qualité sur 2 paires de 17
    Concernant les Kalenji je ne distingue aucune altérations des matériaux et je confirme se sont des chaussons.
    On à vraiment un positionnement pieds à mon sens parfait dans la chaussure que se soit pour le pieds droit ou le gauche sachant que j’ai une faiblesse de la voûte plantaire à droite qui entraînent habituellement une pronation de fatigue avec une chaussure universelle dans d’autres marques et la rien tout se passe comme
    comme si le problème était corrigé.
    Là première sortie que j’ai effectué avec j’ai fait 23 km et à ma grande surprise aucune douleur par contre je suis d’accord pour dire que je ne ferai pas un marathon avec et aussi queffectivement les lacets sont un peu galère car ils se desserent et ne permettent pas de bien serrer la chaussure en une seule fois.
    Ce sont des points à améliorer mais pas trop grave au regard de la qualité de la chaussure.
    Voilà si mon avis peu aider les personnes qui se posent sur la marque Kalenji et notamment leur nouveau système universelle je dit n’hésitez pas elles sont imbattables pour débuter et aussi pour les sorties jusqu’à 20 km à mon sens.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s